Le questionnaire qui a été diffusé durant la campagne comportait un espace où vous pouviez exprimer vos propositions, vos préoccupations. En voici, par thèmes, la restitution. Les trois thèmes sur lesquels nous avons réfléchi ensemble seront désormais au cœur du travail de l’association « Vivre Ensemble dans le 20ème ».

 

Comment lutter contre les précarités ? Quelles nouvelles protections ?

Pouvoir d’achat, emploi, droit du travail, accès au logement, protection sociale, accès aux soins, santé scolaire, dépendance, justice de proximité, droit des victimes, sécurité, prévention, politique de la ville, droit des femmes, autonomie de la jeunesse…

  • Les salaires: une conférence emplois-salaires; une augmentation des petits salaires, du SMIC ; s’attaquer à la hausse des prix notamment pour les biens essentiels; mieux répartir les richesses; soutenir la consommation;

  • La vie chère: une aide pour le transport pour les personnes en difficulté (carte orange gratuite,..); généraliser la carte transport gratuite à tous retraité sans quotas; faire baisser les prix de consommation courante et le prix du logement (pour les chômeurs et les petites retraites); aider la population sur les finances personnelles (gestion d’un budget familial…); aider financièrement les jeunes faibles économiquement par leur permis de conduire;

  • Le logement, les loyers: qu’on ne laisse plus des personnes dehors (un hébergement pour tous); lutter contre la spéculation foncière et immobilière (en taxant les plues values indues); revoir les affectations de logement pour les personnes possédant déjà un patrimoine immobilier et qui préfèrent occuper un logement social; améliorer le logement pour les SDF; développer des logement sociaux partout; baisser ou limiter les prix des loyers;

  • La santé: développer le 1/3 payant pour les soins; arrêter d’augmenter les honoraires des médecins libéraux; re-rembourser les médicaments pour ne pas être obligé de payer une mutuelle; développer l’offre de soins de proximité (exemple: kiné…);

  • L’emploi, le droit au travail: défendre et poursuivre les 35h et vraiment les appliquer; aide à la reconversion dans le travail tout au long de la vie avec un droit à la formation, politique générale de développement de l’emploi à rebours de la multiplication des stages qui sont une forme d’exploitation; aide à la re-syndicalisation de la population française; lutter contre les discriminations jeunes-vieux et les personnes handicapés; réhabiliter le travail de base (ex du BTP) avec formation; aides à l’obligation d’embauche; développer la formation pour les recruteurs de l’ANPE; lutter contre les stages jeunes précaires pour l’emploi des jeunes; développement des comités de quartier en relais emploi chômeurs; développer l’emploi des jeunes, s’occuper de la génération montante; allocation d’autonomie pour les jeunes;

  • Les retraites: augmentation des retraites notamment pour les personnes seules; réforme des retraites en tenant compte de la pénibilité du travail;

  • La délinquance, demande de rondes de proximité dans les quartiers et d’un renforcement de la politique de prévention vis à vis des jeunes…

 

Quel nouveau modèle social, solidaire et durable ?

Service public de la petite enfance, réussite scolaire, formation, développement économique environnement, développement durable, urbanisme, transports, services publics et services publics européens, Europe sociale et durable, lutte contre l’échange inégal, solidarités internationales…

  • Ecoles: réforme de l’éducation nationale et renforcement du soutien scolaire; favoriser l’accès égalitaire pour tous à l’école;

  • Développement économique: pour une fiscalité plus attractive et l’amélioration d’une vraie concurrence notamment pour les PME et TPE; créer des passerelles entreprises; soutenir la pluralité de l’activité rue d’Avron (porte de Montreuil) qui se dégrade; soutenir le développement du télétravail; maintenir les services publics de proximité; encourager la vente directe producteur/consommateur; soutenir les commerces de proximité;

  • Environnement : privilégier l’environnement dans toutes les politiques publiques; améliorer la propreté de nos rues; balayage entre rue Pelleport et rue du Télégraphe à améliorer; durée des travaux trop longue (trottoirs); continuer à améliorer les espaces verts; pour une meilleure information sur le tri sélectif

  • Transport: pacifier les rues rendues dangereuses par les voitures et les 2 roues motorisées (voir brigadier scolaire du Québec); rue des Fougères, il y a une piste cyclable où passe un vélo par jour: l’enlever et ne pas être obligé de payer le parking (c’était avant la création de Vélib’!); continuer la politique des transports de Delanoë, limiter la circulation en voiture, développer les autres modes de transports; augmenter les parking motos; la place de la Nation est trop souvent saturée par les manifestations et les voitures; plus de places de stationnement.

  • Europe, Economie globale: comment continuer la construction européenne après le non? Prendre en compte la mondialisation.

 

Quelles nouvelles pratiques citoyennes ?

Thèmes : vie associative, culture, lien social, concertation et participation des citoyens, nouvelle République, libertés publiques, citoyenneté des résidents non communautaires et citoyenneté européenne.

  • Lien social: développer des lieux de proximités, notamment pour les gamins qui traînent dans les rues, des lieux de rencontre pour toutes les générations; favoriser les rencontres intergénérationnelles et multiculturelles; développer des moyens pour recueillir les attentes et pour organiser l’utilisation de compétences; créer des activités ou les gens puissent se fréquenter; les marchés sont des lieux intergénérationnels, comment développer cet aspect? favoriser le dialogue entre les générations; développer plus de solidarité entre les habitants de l’arrondissement; organiser les relations entre services publics pour la prise en charge des problèmes spécifiques (logement, santé); lutter contre les discriminations; casser le racisme notamment dans les boîtes d’intérim; soutenir une cantine multiculturelle (Saint Blaise avec professionnel du quartier au chômage type SCOP); mieux faire connaître le réseau associatif; lutter contre l’individualisme, changer le vocabulaire, faire tomber les tabous (parler des minorités sans tomber dans le communautarisme); développer les journées des voisins et les rencontres Intergénérationnelles; qu’il y ait des médiateurs pour les jeunes (dialogue); faire des réunions rencontres, où les gens d’origines différentes parleraient de leurs coutumes d’un point de vue positif;

  • Nouvelles citoyennetés: beaucoup de personnes ont envie d’agir, de s’engager mais ne savent pas comment le faire de façon concrète en accord avec leur disponibilité; instaurer unlieu de rencontre et de débat autre qu’une permanence de parti; enseigner les règles du vivre ensemble; respect de la parole de l’élu;

  • Culture: réforme du statut des intermittents; développer des manifestations culturelles ouvertes; développer les arts plastiques…