Le samedi 12 avril 2008, au matin, je me suis rendue, en compagnie de Serge Wajeman, conseiller du 20ème, à l’hôpital Tenon, dans le cadre de la journée d’information qui avait pour thème :  Comment vieillir mieux aujourd’hui.

Dans l’après-midi, Sandra Chélélékian, adjointe à la maire du 20ème, s’est également rendue à Tenon, pour rencontrer les acteurs de cette journée d’information.

Nous avons  été  reçus par monsieur Roland Gonin, directeur de l’hôpital, et par le Docteur Albert Servadio, président de l’Association des Médecins du 20ème Arrondissement  et de l’AGEP : Association Gériatrique de l’Est Parisien. Cette dernière association répond aux besoins médicaux et médicaux-sociaux des personnes âgées et des handicapés.

De nombreux  stands d’information, des ateliers et des conférences ont ponctué cette journée destinée à un large public. La journée était organisée sous forme de stands d’information (nutrition, hygiène bucco-dentaire, dépistage du cancer, loisirs), d’ateliers (gymnastique chinoise, initiation à l’informatique), de consultations et de dépistage (troubles de mémoire, déficit auditif). Des conférences ont eu lieu l’après-midi, sur les thèmes suivants :

– Vieillir en bonne santé
– Vieillissement et pathologies

A l’heure où l’espérance de vie ne cesse d’augmenter, l’accent a été mis sur l’amélioration de la qualité de vie. Ceci conduit dès aujourd’hui à adapter la prise en charge des pathologies ou des handicaps, particulièrement autour du maintien à domicile des personnes âgées dépendantes, notamment celles qui sont atteintes de la maladie d’Alzheimer. Le maintien à domicile est rendu possible grâce à la mise en place de structures telles que les réseaux de soins, les services à domiciles, les centres de liaison et de coordination gérontologiques (CLIC), ou encore les centres d’accueil de jour. Lorsque cela n’est plus possible, l’hébergement des personnes dépendantes doit alors se faire dans des centres adaptés, dont le personnel est formé à la prise en charge spécialisée des personnes âgées.

Mais la qualité de vie des personnes âgées de demain dépend aussi de facteurs sur lesquels il faut agir aujourd’hui, à 60, 40 ou même à 20 ans ! Dans cette optique, la prévention des maladies cardio-vasculaires (infarctus du myocarde) par une activité physique régulière, celle du cancer du poumon grâce à l’arrêt du tabac, ou encore celle des carences nutritionnelles par la promotion d’une alimentation saine et équilibrée revêtent toute leur importance. C’est sans doute grâce à toutes ces actions que « vieillir peut devenir une chance ».

La richesse de cette journée était basée sur la collaboration d’acteurs locaux extrahospitaliers et hospitaliers. Ainsi, des professionnels de la santé, de l’action sociale ou de la culture, des équipes venant de plusieurs hôpitaux du groupe hospitalier universitaire Est de l’Assistance Publique – Hôpitaux de Paris et des représentants d’associations étaient-ils présents, afin de renseigner le public sur l’offre locale de soins et de prévention dans un même but : bien vieillir.

Nous avons la certitude que notre 20ème arrondissement est à la pointe des diverses activités liées à ces domaines auxquels nous apporterons toute notre aide et notre soutien.

Visite Hôpital Tenon - 12 avril 2008  Visite Hôpital Tenon - 12 avril 2008 Visite Hôpital Tenon - 12 avril 2008